Grammaire
Alphabet portugaisNomsAdjectifsArticlesArticle définiArticle indéfiniPronomsPronoms personnelsPronoms réfléchisPossessifsPronoms interrogatifsPronoms relatifsDémonstratifsPronoms indéfinis et négatifsNumérauxNuméraux cardinauxNuméraux ordinauxFractionsMultiplicationOpérations mathématiquesExpression du tempsVerbesIndicatifPrésent de l'indicatifPassé de l'indicatifFutur de l'indicatifSubjonctif ConditionnelImpératifParticipe passéGérondifAdverbesVerbes irréguliers

1 Alphabet portugais

Prononciation de l'alphabet portugais
a [a] h [aga] o [o] v [ve]
b [be] i [i] p [pe] w [dablju]
c [se] j [ʒota] q [ke] x [ʃiʃ]
d [de] k [kapa] r [erre] y [ipsilon]
e [e] l [ele] s [esse] z [ze]
f [efe] m [eme] t [te]
g [ge] n [ene] u [u]
Les caractères K, W et Y n'ont été inclus à l'alphabet portugais que récemment (on ne les rencontre que dans les noms et mots empruntés aux autres langues).Le portugais utilise plusieurs voyelles avec un signe diacritique (á, â, ã, à, í, é, ê, ó, ô, õ, ú) et le c avec la cédille (ç).
Prononciation des voyelles
En portugais, on distingue des voyelles orales (a, e, i, o, u) qui sont ouvertes, fermées ou réduites, et nasales (ã, am, an, em, en, im, in, om, on, um, un) qui sont presque toujours fermées.La prononciation des voyelles change en fonction de leur place dans le mot. La prononciation de la voyelle qui n'est pas sous l'accent tonique est réduite (par ex. o se réduit en [u] ou disparaît presque complètement).
Prononciation des consonnes et des diphtongues
Les consonnes b, d, f, m, n, p, t se prononcent comme en français.La prononciation des digrammes : ch est prononcé comme [ʃ], lh comme i mouillé dans le mot soleil et nh comme [ɲ] (comme gn).
c [k], devant e, i [s] ; comer, princesa, cigarro
ç [s] ; cachaça
g [g], devant e, i [ʒ] ; garagem
gu+e/i [ge]/[gi] ; guerra, guia
h ne se prononce pas ;
j [ʒ] ; desejo
q [k] ; quaderna
qu+e/i [ke]/[ki] ; queijo, autarquia
s [ʃ] ; isto, frangos
s [s] en début du mot et dans le digramme ss ; saúde, isso
s [z] entre deux voyelles ; casa
x [ʃ], [ks], [s], [ʒ] (ex + voyelle sonore) ; lixo, táxi, máximo, exemplo
z [z], en fin du mot [ʃ] ; amizade, faz
r [r] roulé, en début du mot et après l, n, s doublé [rr] ou presque comme en français ; admirar, rapaz, tenro, carro
Dans les diphtongues et triphtongues, on prononce la voyelle i presque comme [j] si elle occupe la 2e place dans la diphtongue (-ai, -ei, -éi, -iei, -ui, -oi, -ói). La même règle s'applique à la voyelle u qui se prononce comme [w] (comme dans le mot ouate français) si précédée d'une autre voyelle (-au, -eu, -éu, -ou).En portugais, il existe trois diphtongues nasales et des voyelles qui se prononcent comme une diphtongue nasale :
ão [ɑ̃w] pão em [ɑ̃j] tem
ãe [ɑ̃j] mãe ém [ɑ̃j] porém
õe [ɔ̃j] pões êm [ɑ̃jɑ̃j] têm
Attention ! La diphtongue ui peut être nasale (dans le mot muito) ou non (tranquilo).
Prononciation du portugais brésilien
Au niveau de la prononciation, il y a beaucoup de différences entre le portugais europoéen et brésilien. Au Brésil, on prononce par ex. sci et sce comme [si] et [se] (au Portugal [ʃsi] et [ʃse], la voyelle e change souvent en [i] dans un syllabe atone, la prononciation de la consonne r (en début du mot) et du digramme rr est aspirée, proche du [h] anglais.La plupart des Brésiliens prononcent te et ti comme [tʃi] (comme dans le mot litchi), et de et di comme [dʒi] (comme dans le mot Djibouti). La consonne d est prononcée comme [dʒ] même dans certains groupes de consonnes (par ex. advogado[adʒivogadu]). La consonne s à la fin du mot est le plus souvent prononcée comme [s], mais à Rio, par exemple, on la prononce comme [ʃ].
reklama: